TRIBUNE. Convention citoyenne pour le climat : aux parlementaires de bâtir la loi

·1 min de lecture

La tribune : "Née de la volonté du président de la République et des suites du grand débat national, la Convention citoyenne pour le climat a vu le jour en avril 2019 avec un objectif précis : celui de mieux associer les Français aux décisions qui les concernent et trouver des solutions durables répondant à l'impératif écologique actuel. Nous, parlementaires de la majorité, avons suivi avec grand intérêt les réflexions des 150 citoyens. Nous tenons à les féliciter et à les remercier, tant pour la qualité de leurs propositions que pour la constance de leur engagement.

"

Cet exercice a prouvé que notre démocratie pouvait se renouveler en rendant le citoyen acteur de la prise de décisions

"

Un engagement qui a constitué un moment historique pour notre démocratie. En effet, à l'heure où la défiance à l'égard des politiques et des institutions prend des proportions inquiétantes, cet exercice, inédit à cette échelle, a prouvé que notre démocratie pouvait se renouveler en rendant le citoyen acteur de la prise de décisions.

En janvier, le projet de loi climat reprenant les propositions des citoyens sera présenté en Conseil des ministres, laissant au Parlement plus de deux mois pour travailler le texte avant son examen au printemps. Nous examinerons également le projet de modification de la Constitution que le président de la République a annoncé lundi dernier. Nous serons au rendez-vous pour offrir aux Français cette occasion historique d'inscrire la défense de l'environnement dans le...


Lire la suite sur LeJDD