TRIBUNE. « Contre le dévoiement de la pensée critique, il faut promouvoir le raisonnement critique »

© DR

Voici la tribune d'Helen Lee Bouygues :« Je ne crois plus à ce que me disent les médias… », « les politiques nous mentent, je ne les écoute même plus… », « tu crois vraiment ce qui est écrit dans cette étude ? » : ces remarques, si vous vivez dans la France de 2022, vous les avez certainement déjà entendues. Parfois même dans la bouche de certaines personnes que vous ne pouvez soupçonner d’être complotistes : trop éduquées, rationnelles, informées !

Et pourtant, parmi elles aussi, le doute s’installe. Faut-il vraiment tout prendre pour argent comptant ? Ne peut-on rien remettre en question ? Cela fait-il, déjà, d’elles des complotistes, ou juste des personnes qui portent un regard critique sur les informations qui lui parviennent et le monde qui les entoure ?

"

La Fondation Reboot met en évidence le lien clair entre l’alphabétisation scientifique et la porosité aux théories du complot

"

Dans sa dernière enquête annuelle menée aux États-Unis entre les mois de mai et de juin 2022, la Fondation Reboot met en évidence le lien clair entre l’alphabétisation scientifique et la porosité aux théories du complot. Près du quart des répondant à l’étude reconnaissait ainsi croire en une théorie du complot, telles que la conviction que le réchauffement climatique est une conspiration de la gauche américaine pour affaiblir l’économie nationale. Les répondants à l’enquête ayant bénéficié d’un plus haut niveau d’instruction scientifique, quant à eux, étaient entre 26 et 40% moins sensibles à ...


Lire la suite sur LeJDD