TRIBUNE. "Consolidons la propagande électorale, au nom du principe d'égalité des candidats"

·1 min de lecture

Après un deuxième tour des régionales et départementales marqué par l'abstention et les dysfonctionnements autour de la distribution de la propagande électorale, l'association Culture Papier, qui œuvre pour la valorisation du papier et de l'imprimé, plaide pour consolider cette dernière, au nom du principe d'égalité des candidats. Voici leur tribune : "Ceux qui instrumentalisent les ratés de la distribution des professions de foi oublient que sa dématérialisation fut l'une des obsessions des gouvernements successifs de François Hollande et d'Emmanuel Macron au nom de l'économie, de la simplification administrative et de l'environnement.

Lire aussi - Présidentielle de 2022 : voici le calendrier de la pré-campagne

L'alerte sur son évidente nécessité au premier tour des régionales incite à en consolider l'efficacité, vecteur principal du principe d'égalité entre les candidats pour les élections à venir ; de sa production à son recyclage sans oublier sa distribution. Sans vigilance, cet outil démocratique aurait déjà disparu.

Un mécanisme démocratique et égalitaire depuis 1919

Avant que le terme ne soit stigmatisé par les excès du XXe siècle, la "propagande officielle" électorale était votée à sa création par la Loi du 20 octobre 1919 comme une avancée démocratique, respectant le principe d'égalité entre les candidats. Du fait de la pénurie de papier engendrée par la Première Guerre mondiale, l'Etat prenait à sa charge l'envoi de la profession de foi et du bulletin de vote. Pérenn...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles