TRIBUNE. Christophe Najdovski :"Le paysage parisien du 22è siècle s'invente aujourd'hui"

·1 min de lecture

Voici la tribune de Christophe Najdovski, adjoint à la Maire de Paris en charge de la végétalisation de l'espace public, des espaces verts, de la biodiversité et de la condition animale : "D'ici quelques mois, la majestueuse avenue de Wagram retrouvera son double alignement d'arbres donnant sur l'Arc de triomphe. Une décision qui nous permettra de renouer avec la perspective haussmannienne historique mise à mal par l'urbanisme du tout-automobile au 20è siècle. Dans le même temps, dans le 20è arrondissement, le square familial Sarah Bernhardt sera remis à neuf dans le respect de son esthétique des années 30. Dès l'année prochaine, certains de ses arbres malades seront remplacés par une essence d'érable au port majestueux, l'Acer freemanii "Autumn blaze", qui se pare d'une couleur rouge flamboyante à l'automne. Quand on sait qu'un arbre en ville peut vivre près d'un siècle, on comprend que chaque choix compte. Ainsi ces érables donneront à ce square et à son quartier une ambiance singulière et chaleureuse pour les décennies à venir.

Ces deux exemples montrent que le paysage est toujours le témoin de son histoire. Tout ce qui s'offre aux yeux des Parisien.n.es et des visiteurs de Paris s'est construit au gré de décisions politiques. L'une des plus célèbres a été la nomination du baron Haussmann comme nouveau Préfet de la Seine en juin 1853 par Napoléon III. C'est l'acte de naissance du visage aujourd'hui mondialement connu de la capitale, avec son style architectural inimitabl...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles