TRIBUNE. Plus de 50 élus MoDem : « Le chèque alimentaire doit cibler les produits sains »

© Sipa

Leur tribune : Actuellement en campagne, nous sommes chaque jour interpellés dans nos circonscriptions par des Français qui voient flamber les prix dans leurs supermarchés. Selon les dernières estimations, l’inflation pourrait atteindre près de 10 % sur les produits alimentaires d’ici à la fin de l’année, soit une hausse moyenne de 500 euros par foyer du panier alimentaire annuel. Les plus touchés sont bien entendu les familles modestes dont la part de l’alimentation est la plus importante dans le budget mensuel. Le « chèque alimentaire » proposé par le président de la République nous semble donc être une mesure utile et concrète pour permettre aux Français les plus modestes de se nourrir dans ce contexte inflationniste sans précédent, au même titre que le bouclier énergétique déjà mis en place sur les prix de l’énergie et de l’essence.

"

Cela peut être l’occasion historique de le mettre en place au service d’une politique de santé publique et de préservation de l’environnement

"

Mais la création de ce chèque alimentaire peut être l’occasion historique de le mettre en place au service d’une politique de santé publique et de préservation de l’environnement. L’Inserm souligne qu’une augmentation de 10 % de la proportion d’aliments ultra-transformés dans le régime alimentaire est associée à une augmentation équivalente des risques de développer un cancer au global et un cancer du sein en particulier. Or, ce sont les personnes les plus modestes qui consomment le plus de malbouf...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles