TRIBUNE. 2.700 acteurs de l'éducation et des médecins dénoncent le bilan de Macron et de Blanquer à l'école

·2 min de lecture

Des médecins, des stylos rouges et plus de 2.700 acteurs de l'éducation dont des enseignants du premier ou second degré, des professeurs en lycée professionnel, des directeurs d’écoles, des enseignants-chercheurs ou des parents d'élèves dénoncent la politique de d'Emmanuel Macron et de Jean-Michel Blanquer à l'école.

Voici leur tribune : À la lecture de la tribune dithyrambique parue dans le JDD concernant l'action du duo Emmanuel Macron-Jean-Michel Blanquer dans le domaine de l'éducation depuis mai 2017, nous nous sommes demandés si c'était bien de l'École française dont il était question, tant la description idéalisée faite dans ce texte est éloignée de la réalité du terrain vécue par les acteurs du monde de l'éducation. Dans tous les domaines (sanitaire, réformes, revalorisation) la gestion nous a au contraire semblé marquée par l'autoritarisme du ministre et le manque de volonté d'implication.

Lire aussi - 1.200 élus, personnalités et acteurs de l'éducation défendent le bilan de Macron sur l'école

Des investissements ont été refusés, y compris pendant la crise sanitaire : après avoir économisé sur le budget de l’Éducation nationale, 600 millions d’euros en 2020 et 75 millions en 2021, le gouvernement a récemment débloqué 20 millions d'euros pour aider les collectivités locales à acheter des capteurs CO2, en limitant l'information aux recteurs via une circulaire. En Europe, la plupart de nos voisins ont davantage investi : rien que pour l’aération, 29 millions au Royaume-Uni, 60 millions en Irlande, 200 millions en Allemagne, alors que pour les recrutements l’Italie a débloqué plus de 1,6 milliard dès l’été 2020.

""Un ministre ne devrait pas se défausser ainsi de ses responsabilités

Pourtant l’enjeu était de taille : investir pour sécuriser les établissements scolaires et leur permett...

Lire la suite sur LeJDD

VIDÉO - Covid-19 à l’école : un nouveau protocole sanitaire dévoilé par Jean-Michel Blanquer

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles