Le Tribunal suprême espagnol ouvre une nouvelle enquête préliminaire sur Juan Carlos

·1 min de lecture
LE TRIBUNAL SUPRÊME ESPAGNOL OUVRE UNE NOUVELLE ENQUÊTE PRÉLIMINAIRE SUR JUAN CARLOS
LE TRIBUNAL SUPRÊME ESPAGNOL OUVRE UNE NOUVELLE ENQUÊTE PRÉLIMINAIRE SUR JUAN CARLOS

MADRID (Reuters) - Les procureurs du Tribunal suprême espagnol ont annoncé vendredi avoir ouvert une nouvelle enquête préliminaire sur les relations d'affaires qu'entretenait l'ex-monarque Juan Carlos, à la suite d'un rapport de l'agence nationale de lutte contre le blanchiment d'argent.

L'ancien souverain, qui a quitté l'Espagne pour les Émirats arabes unis après des révélations sur des aspects controversés de sa vie privée en août dernier, est déjà visé par une autre enquête préliminaire du Tribunal suprême liée à un contrat ferroviaire avec l'Arabie saoudite.

Le parquet n'a pas fourni de détails sur cette nouvelle enquête et le porte-parole de la maison royale et de l'ex-monarque n'ont pas pu être joints.

Juan Carlos a joué un rôle crucial en guidant l'Espagne vers la démocratie après la mort du dictateur Francisco Franco en 1975, mais la fin de son règne a été ternie par une série de scandales, l'amenant à abdiquer en 2014.

(Belén Carreño ; version française Juliette Portala, édité par Jean-Michel Bélot)