Un tribunal de Moscou ordonne une peine de prison ferme pour l'opposant russe Navalny

Par JP
·1 min de lecture
L'opposant russe Alexeï Navalny comparaît devant un tribunal à Moscou, le 2 février 2021 - Handout © 2019 AFP

La juge Natalia Repnikova a indiqué que le détracteur du Kremlin devra purger trois ans et demi de prison de sa peine prononcée en 2014, moins les mois qu'il avait passés assigné à résidence cette année-là.

Un tribunal de Moscou a ordonné ce mardi l'emprisonnement de l'opposant russe Alexeï Navalny, révoquant le sursis d'une précédente condamnation, une décision suivie d'un appel à manifester de ses partisans.

La juge Natalia Repnikova a indiqué que le détracteur du Kremlin devra purger trois ans et demi de prison de sa peine prononcée en 2014, moins les mois qu'il avait passés assigné à résidence cette année-là.

Appel à manifester

Sur Twitter, l'organisation militante de l'opposant russe appelle à une manifestation immédiate à Moscou.

Fabrice Deprez
Fabrice Deprez

Les réactions internationales ne se sont pas faites attendre. À Londres, le gouvernement britannique appelle à la "libération immédiate et sans conditions" de l'opposant, dénonçant la décision "perverse" de la justice russe. Même son de cloche aux États-Unis, qui ont exprimé leur "profonde préoccupation" après la condamnation, appelant la Russie à le libérer "immédiatement et sans conditions".

"Tout en travaillant avec la Russie pour défendre les intérêts des États-Unis, nous allons nous coordonner étroitement avec nos alliés et partenaires afin que la Russie rende des comptes pour n'avoir pas respecté les droits de ses citoyens", a déclaré le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken dans un communiqué.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :