Triathlon : La fédération internationale intègre les femmes transgenres à ses compétitions féminines

Abaca

C’est une petite révolution qui se prépare dans le monde du triathlon. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle va à coup sûr faire parler. Ce mercredi 3 août, la Fédération internationale de triathlon a annoncé que les femmes transgenres seront autorisées à participer à des compétitions féminines, au niveau élite ou amateur. "Notre priorité est de garantir le principe d’égalité tout en faisant preuve d’inclusion", explique Marisol Casado, la présidente de World Triathlon et membre du Comité international olympique. Les participantes transgenres devront toutefois se soumettre à un certain nombre de règles. "Pour participer aux triathlons au niveau élite ou amateur dans la catégorie féminine, une athlète transgenre doit prouver que la concentration de testostérone dans son sang a été inférieure à 2,5 nmol/l depuis au moins 24 mois", précise le World Triathlon, s’inspirant d’une idée de l’Union cycliste internationale, qui a imposé ce critère en juin dernier.

À lire également

Rugby à XIII : Les femmes transgenres ne pourront pas participer à des matchs féminins

Ce n’est pas la seule contrainte que vont devoir respecter les athlètes transgenres. En effet, "au moins 48 mois doivent s'...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles