Un tremblement de terre ressenti à Strasbourg

Le HuffPost avec AFP
L’Alsace fait partie des régions les plus fréquemment touchées par les séismes en France.

FRANCE - Après le tremblement de terre qui a touché la zone de Montélimar, dans la Drôme, ce lundi 11 novembre, c’est la ville de Strasbourg qui a tremblé ce mardi. Cette secousse a eu lieu à 14h38 et a atteint une magnitude de 3,3 sur l’échelle de Richter selon le Réseau national de surveillance sismique de Strasbourg (RéNaSS).

Ce léger tremblement de terre a été ressenti par plusieurs témoins sur place contactés par Le HuffPost. “Il y a eu un gros ‘boum’ et l’immeuble a vibré”, fait savoir un Strasbourgeois travaillant près de la place Kléber. “Le sol de la chambre a un peu vibré, pendant 3-4 secondes”, a réagi un habitant du quartier Koenigshoffen. ”Ça a vibré pendant bien 5 secondes et les verres sur la table ont tremblé”, fait savoir une Strasbourgeoise qui se trouvait en centre-ville.

Selon le RéNaSS, Strasbourg se trouve à 5 km de l’épicentre de cet événement sismique défini comme “induit” par le réseau national de surveillance, c’est à dire qui aurait été déclenché directement ou indirectement par des activités humaines.

Le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) du Bas-Rhin a indiqué à l’AFP avoir reçu dans les minutes ayant suivi la secousse “une cinquantaine d’appels”, ayant entraîné vers 15h00 trois interventions des pompiers, notamment pour la fissure d’un bâtiment à Schiltigheim, au nord de Strasbourg, et pour la chute de briques d’une cheminée.

Quelque 600 séismes se produisent en France tous les ans, mais seulement dix à quinze sont ressentis par la...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Ce contenu peut également vous intéresser :