Tremblement de terre en Croatie, une centrale nucléaire slovène à l'arrêt

·1 min de lecture

Un séisme de magnitude 6,4 a touché la Croatie, ce mardi 29 décembre, provoquant l'effondrement d'immeubles dans la ville de Petrinja. Il a été également ressenti en Hongrie et Autriche.

Le séisme dont l'épicentre est situé à une cinquantaine de kilomètres au nord de Zagreb, près de la localité de Petrinja, a provoqué l'effondrement de plusieurs habitations. Les habitants paniqués se sont précipités dans les rues. A la télévision, le maire de Petrinja, Darinko Dumbovic a indiqué qu'il ne savait pas s'il y avait des morts ou des blessés, et a décrit une « ambiance de panique générale ».

Par précaution, la centrale nucléaire slovène de Krsko a été mise à l'arrêt. Construite à l'époque yougoslave et entrée en service en 1983, équipé d'un réacteur de type Westinghouse d'une puissance de 700 megawatts, Krsko est l'unique centrale de la Slovénie, qui partage le site avec la Croatie.

La veille, un séisme d'une plus faible magnitude avait touché la même région, sans causer de dégâts. Les Balkans sont en effet une zone de forte activité sismique.

Une enfant est morte dans le séisme, a annoncé le Premier ministre croate Andrej Plenkovic.