Travaux expéditifs, monuments endommagés : en Turquie, des restaurations bâclées suscitent l'inquiétude

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Des travaux bâclés, des monuments historiques endommagés voire défigurés: la restauration du patrimoine culturel suscite des controverses en Turquie où des experts imputent ces ratés à un favoritisme alimentant une course aux profits et à des considérations idéologiques.

Un mur de la Tour de Galata démoli

La Tour de Galata, un monument emblématique d'Istanbul construit au 14ème siècle, est le dernier édifice dont la rénovation a fait l'objet d'une telle controverse. La démolition de l'un de ses murs au marteau-piqueur en août a été interrompue de justesse après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo de cette scène qui a suscité l'indignation.

Le ministre de la Culture, Nuri Ersoy, avait alors tenté, sur Twitter, d'éteindre la polémique, tout en promettant des sanctions contre les responsables du chantier : "Les allégations [...] selon lesquelles les murs de la tour de Galata tombent sont sans fondement. Les parties détruites sont les parties qui ont été construites plus tard et qui ont endommagé la tour. Concernant les méthodes utilisées dans la restauration, les sanctions nécessaires seront appliquées à l'entreprise concernée."

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi