Publicité

"Nous travaillons avec la peur au ventre" : au Gabon, cinq morts sur une plateforme pétrolière

Le 20 mars 2024 au Gabon, un incendie s’est déclaré sur une plateforme pétrolière de l’entreprise franco-britannique Perenco. Cinq travailleurs de la plateforme ont trouvé la mort dans l’incendie et deux autres ont été blessés. Pour les salariés, cette tragédie n’est pas due au hasard.

Ce mercredi 20 mars, un incendie se déclenche sur la plateforme pétrolière de Becuna située dans le terminal pétrolier de Tchatamba, à proximité de la ville de Port-Gentil au Gabon. Cinq travailleurs trouvent la mort. Parmi les 12 personnes évacuées, une personne, blessée à la jambe, a été transportée à l’hôpital de Port-Gentil, et une autre a été sévèrement brûlée. Le ministère gabonais de l’Énergie définit cette tragédie comme étant "la plus grave dans l’histoire de l’exploitation pétrolière dans notre pays".

Si l’incendie s’est déclaré en milieu d’après midi, Perenco a attendu le lendemain pour publier un communiqué dans lequel l’entreprise annonce la mort des travailleurs. La compagnie pétrolière évoque un "incident survenu hier", tout en précisant que "l'incendie a été éteint et que le site a été sécurisé" et qu’une "personne est toujours portée disparue".


Lire la suite sur Les Observateurs - France 24