Travailler le dimanche a-t-il un impact sur la santé ?

Contesté par les uns, soutenu par les autres, le travail le dimanche est déjà une réalité pour un tiers des salariés français. Le vote en février 2015 de la loi Macron devrait l’étendre encore plus. Mais travailler le dimanche a-t-il un impact sur la santé, physique et psychique ? Etat des lieux.


Travailler le dimanche a-t-il un impact sur la santé ?

Le travail dominical fait partie du travail en "horaires atypiques", qui s'applique à tous les aménagements du temps de travail situés en dehors de la semaine type de 5 jours travaillés, du lundi au vendredi, entre 7h et 20h, à raison de 35 heures ou plus par semaine. Les formes d'horaires atypiques les plus connues sont le travail de nuit, le travail posté et le travail de fin de semaine.

 

Un tiers des salariés travaillent occasionnellement le dimanche

 

Selon l’enquête SUMER 2009-2010 (Surveillance médicale des expositions aux risques)¹, près d’un salarié français sur trois (31 %) travaille occasionnellement le dimanche et les jours fériés ; une proportion légèrement plus importante que la moyenne des salariés européens, qui étaient un quart (26 %) à travailler au moins un dimanche par mois en 2010.

 

Les métiers de services relationnels (professionnels de santé et du travail social, policiers, employés de commerce et de l’hôtellerie-restauration…) sont de loin les plus concernés. Les employés du secteur commerce et services sont 63 % à avoir déjà travaillé le dimanche (contre 59 % en 2003).

 

Travail le dimanche et santé : un déficit de connaissances

 

L’impact sur la santé du travail de nuit, (...)

Lire la suite de l'article sur Doctissimo.fr

Lire aussi sur Doctissimo :
Les accidents du travail
Ce que vous risquez devant votre ordinateur
Huit conseils pour éviter les jambes lourdes au bureau
Test : Simple mal de tête ou migraine ?
Discutez en sur nos forums !







En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages