Travail des enfants en Inde : les petits forçats du mica

France 2
·1 min de lecture

C'est une pierre aux propriétés précieuses pour de nombreuses industries. La poudre qui en est issue fait scintiller les produits cosmétiques et la peinture des voitures, ou permet l'isolation des composants électroniques. Pourtant, le mica est mal connu des consommateurs. D'où vient-il ? Comment est-il produit ?

"Envoyé spécial" a enquêté au tout début de la chaîne de production, dans le Jharkhand, une région très pauvre au nord de l'Inde. Au creux d'une falaise, une vingtaine d'hommes et de femmes fouillent le sol à la recherche de mica.

Huit heures par jour, pour l'équivalent de 1 euro

Des mines comme celle-ci, il y en a des milliers dans le Jharkhand. Ici, pas d'entreprises, pas de contremaîtres. Chacun vient ramasser du mica pour le revendre à des sociétés locales. Le minéral sera ensuite raffiné, exporté puis utilisé dans la fabrication d'innombrables produits. Ces femmes grattent le sol huit heures par jour pour l'extraire, ce qui leur permettra de gagner l'équivalent d'un euro.

Des enfants au travail dès 6 heures du matin

Dans ces mines illégales, des hommes et des femmes, mais pas seulement. Un peu plus loin dans la vallée, on aperçoit des enfants. Ils ont entre 6 et 9 ans. Ils viennent ici le dimanche, expliquent-ils, ou de 6 à 8 heures (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi