Travail au noir sur le chantier de l’EPR de Flamanville : Bouygues condamné en appel à 29 950 euros d'amende

franceinfo
Travail au noir sur le chantier de l’EPR de Flamanville : Bouygues condamné en appel à 29 950 euros d'amende

Bouygues a été condamné lundi 20 mars par la cour d’appel de Caen à 29 950 euros d’amende pour travail au dissimulé sur

le chantier de l’EPR de Flamanville, dans la Manche, rapporte France Bleu Normandie.


Bouygues condamné en première instance

En première instance, en 2015, Bouygues TP avait été condamné à 25 000 euros d’amende. Le groupe Bouygues, le donneur d'ordre, et quatre autres sociétés sont accusés d'avoir eu recours à 460 salariés polonais et roumains, sans les avoir déclarés, entre 2008 et 2012.

Dans cette affaire, Bouygues est surtout accusé d'avoir fermé les yeux sur les conditions dans lesquelles la société internationale d'intérim Atlanco employait ces ouvriers. Des accusations réfutées par le groupe, qui assure que s'il a eu recours à des étrangers, à cause de la pénurie de main-d'œuvre en France. En novembre, le manque à gagner pour l'Urssaf, en terme de cotisations sociales, avait été estimé à plus de 10 millions d'euros.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Présidentielle 2017 : ces Français qui vivent près d'une centrale
Présidentielle 2017 : ces Français qui vivent près d'une centrale
Présidentielle 2017 : ces Français qui vivent près d'une centrale
Nucléaire : le coût astronomique de son abandon
Nucléaire : le coût astronomique de son abandon

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages