Travail à la demande (Arte) : "Derrière des outils numériques qui paraissent magiques se trouve une armée de gens mal payés"

·1 min de lecture

Avec les documentaires inédit Travail à la demande et Vive le travail !, diffusés par Arte ce mardi 27 avril, n'espérez pas retrouver du cœur à l'ouvrage : ils illustrent la dégradation des conditions de travail ces dernières années partout dans le monde. Et le premier, consacré à l'économie dite "de plateforme" – Uber, Amazon, Deliveroo, etc. –, particulièrement ! Grâce au décryptage de chercheurs et aux témoignages de nombreux travailleurs, ce système dévoile des coulisses bien sombres. Car le plus souvent, ces outils censés apporter du confort aux clients virent au cauchemar pour les travailleurs. Or ils seront 500 millions en 2025 à dépendre des "petits boulots" proposés par les plateformes numériques. Au Nigeria, l'un d'eux, rivé sur son écran pour le compte d'Amazon Mechanical Turk, est même payé... en bons d'achat Amazon ! Julien Goetz, coauteur, nous en dit plus sur l'objet et la réalisation de cette enquête fouillée menée aux quatre coins du monde.

Ce projet est venu d'un réalisateur canadien, Harold Crooks. J'ai rejoint l’aventure en cours de route, ainsi que la réalisatrice Shannon Walsh, qui a pris la relève de Harold, finalement occupé ailleurs. Le tournage s’est étalé sur plusieurs mois en 2019. Une fois que nous avons su comment parler de ces travailleurs et travailleuses du numérique et compris comment fonctionnait le système complexe des plateformes, nous avons cherché, avec l’aide de journalistes, les interlocuteurs, des chercheurs ou des témoins. Shannon s’occupait (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Affaire conclue : Julien Cohen révèle la grossesse d'une acheteuse de l'émission... qui confirme ! (VIDEO)
"Il a un énorme pif !" : Adriana Karembeu se moque gentiment du nez de Michel Cymes (VIDEO)
Claire et Christophe "stressés" à quelques heures de la finale de Pékin Express : "On n'a quasiment pas dormi..."
Arié Elmaleh évoque la complexité d'être le frère de Gad Elmaleh : "Les gens ne peuvent pas s'empêcher de nous mettre en conflit" (VIDEO)
Les Grandes Gueules : Jérôme Marty réplique après les attaques de Martin Blachier, il pointe "ses erreurs" qui ne sont pas sans conséquences (VIDEO)