La Traque (TF1) François-Xavier Demaison : "Nous avons pris cette aventure très au sérieux"

·1 min de lecture

Qu’est-ce qui vous a plu dans ce téléfilm, qui raconte un pan de l’affaire Fourniret ?

François-Xavier Demaison : La Traque parle de ces héros qui, par leur détermination, ont permis d’arrêter Michel Fourniret et Monique Olivier et de mettre fin à un cercle infernal. J’ai adoré le personnage de Yann Declerck. Il s’inspire de Jacques Fagnart, l’enquêteur belge qui a été au centre de ce travail amenant les aveux et l’arrestation définitive du couple. C’est un homme ordinaire qui va faire un boulot extraordinaire. Le genre de personnage dont on a besoin, actuellement. Je me suis vraiment identifié à lui.

On ne voit pas les crimes, il n’y a aucun détail sordide sur l’affaire. Est-ce une approche plus supportable et pudique, finalement ?

Bien sûr. Le téléfilm est tout en retenue, l’accent est mis sur ce qui est bien, non sur ce qui est mal. C’est une sorte de croisade policière, de quête pour obtenir des aveux. Les films policiers ont toujours pris comme sujet le banditisme ou les tueurs en série. Yves Rénier s’inscrit dans cette tradition du polar et il la maîtrise.

À lire également

"Va te faire voir !" : Yves Rénier répond à ses détracteurs contre la diffusion de son téléf... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi