Trappes : le collège Gagarine en grève contre les classes surchargées

Aurélie Foulon
Trappes, ce mardi. Profs et parents se sont réunis devant l’établissement

Parents et enseignants s’inquiètent de la baisse de moyens pour la rentrée prochaine.


La rentrée est encore loin mais ils sont déjà inquiets. Les enseignants du collège Youri-Gagarine, à Trappes, se sont mis en grève ce mardi matin, redoutant une baisse de moyen à compter de septembre prochain. Ils ont été rejoints par des parents d’élève lors de leur rassemblement devant l’établissement. « Moins d’heures, c’est plus d’élèves en difficulté », martèlent les contestataires sur les banderoles déployées devant l’établissement.

« Nous venons d’être informés de la dotation horaire globale, c’est-à-dire le nombre d’heures d’enseignements attribué pour l’établissement, sur lequel on se base pour réaliser la répartition des classes, explique un prof de français. Et malheureusement, elle est en baisse. »

« En 5e, les élèves sont 25 par classe. L’an prochain, ils seront 29 ! »

D’après leurs calculs, cette réduction de moyens va se traduire par une augmentation des effectifs dans les classes. « En 5e, les élèves sont actuellement 25 par classe, enchaîne une autre enseignante. L’an prochain, ils seront 29 ! »

D’autres niveaux seraient aussi concernés par une dégradation des conditions d’enseignement. « Il va falloir par exemple renoncer au dédoublement de classe et à l’accompagnement personnalisé en math pour les classes de 6e, assure-t-elle. Même chose pour les 3e avec le français alors qu’ils passent le brevet en fin d’année. »

Les enseignants, qui font circuler une pétition, revendiquaient « 90 % de grévistes » ce mardi midi. « Nous vivons dans un établissement apaisé, insistent-ils. Il faut préserver les moyens qui nous permettent de maintenir cet environnement. »



Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

L’usine de Poissy en pôle position pour fabriquer le véhicule électrique de PSA
Yvelines : les pompiers tirent la sonnette d’alarme pour défendre leurs effectifs
Saint-Cyr-l’Ecole : encore du vandalisme dans une église
Plaisir : sept chiens maltraités sauvés dans des camps de gens du voyage
Saint-Germain-en-Laye : un «Facebook live» pour échanger sur la commune nouvelle