Transports en Ile-de-France : le carnet de tickets commence à disparaître

·1 min de lecture

La vente des carnets de tickets de métro "papier" va cesser jeudi dans une centaine de gares et stations du réseau des transports publics d'Ile-de-France, et ne sera plus proposée du tout en mars 2022, pour être remplacée par des cartes ou des solutions dématérialisées. Un "plan d'arrêt progressif" de leur vente, approuvé en avril par le conseil d'administration d'Ile-de-France Mobilités (IDFM), promeut le remplacement du carnet traditionnel par des titres de transports disponibles sur la carte Navigo Easy, les smartphones et le contrat Navigo Liberté+.

La carte Navigo Easy permet d'acheter des tickets à l'unité ou en carnet. Elle est vendue 2 euros, qui sont rentabilisés au premier achat vu que les carnets de dix tickets en carton sont vendus 2 euros plus cher. La carte Navigo Liberté+ est une formule d'abonnement permettant d'accéder au réseau - à l'exception notable des RER et trains hors de Paris -, les trajets comptabilisés étant facturés le mois suivant.

Un "bouclier tarifaire" et des alternatives

Ces deux formules doivent être étendues à toute l'Île-de-France d'ici fin 2022, avec un plafonnement des prix à 5 euros par trajet (ou 40 euros les dix) - une mesure appelée "bouclier tarifaire" qui doit coûter une soixantaine de millions d'euros par an à l'autorité régionale. IDFM propose aussi des tickets unitaires par SMS - plus chers - pour prendre le bus, ou l'achat de titres de transports sur smartphone Android.

Le ticket à l'unité, lui, restera en vente pour les voyages ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles