Transports : le fret quasiment à l'arrêt

En temps normal, Calais (Pas-de-Calais) est la principale voie d'entrée des marchandises britanniques en France. Mais avec la suspension de toutes les liaisons entre la France et la Grande-Bretagne, depuis lundi 21 décembre, les routes et les ferrys sont déserts. Certains chauffeurs routiers doivent même patienter sur des parkings, sans savoir combien de temps la situation va durer. Des livraisons annulées Des entreprises du transport ont même décidé d'annuler tous leurs départs vers la Grande-Bretagne, afin d'éviter que les chauffeurs ne soient bloqués. "On n'a pas [...] de visibilité sur la suite de cette période. C'est la raison pour laquelle on souhaite ne pas envoyer de véhicules en Grande-Bretagne", estime un directeur d'une entreprise de transport, dans le 13 Heures de France 2. Chaque année, huit millions de véhicules traversent pourtant le détroit du pas de Calais.