Transports : les comportements dangereux des conducteurs de trottinettes

Les conducteurs de trottinettes souhaitent avant tout éviter la promiscuité des transports en commun et retrouver un air de liberté, tout en allant plus vite. Et les adeptes en profitent toujours plus : à deux sur le même engin, slalomant sur les trottoirs, et, parfois, abusant d'alcool ou de stupéfiants. Selon le baromètre Axa Prévention, 78 % des conducteurs de trottinettes téléphonent en roulant. Dix conducteurs de trottinettes tués en 2019 Selon cette étude, 49 % conduisent après avoir bu plus de deux verres d'alcool, et 45 % le font après avoir consommé des produits stupéfiants. Ces comportements à risque augmentent avec le nombre croissant d'utilisateurs. "Il y a un sentiment d'impunité parce qu'encore une fois, on est dans une pratique nouvelle, une forme de liberté avec un engin qui était plutôt typé loisirs, et finalement peu de contrôles", explique Pierre Lagache, de la Ligue contre la violence routière. En 2019, en France, dix conducteurs de trottinettes ont été tués sur la route.