Les transplantations fécales inversent les signes de l'âge chez les souris

Et si les bactéries qui vivent dans notre intestin pouvaient être un moyen de lutter du vieillissement ? La transplantation du microbiote d'une souris jeune chez une souris âgée permet d'inverser l'inflammation liée à l'âge dans le cerveau, la rétine et l'intestin des rongeurs selon une nouvelle étude publiée dans Microbiome. Ce n'est pas la première fois qu'une greffe de microbiote permet de « rajeunir » des souris.

Les marqueurs de l'âge se résorbe chez les souris âgées greffées avec le microbiote d'une souris jeune. © Rob, Adobe Stock
Les marqueurs de l'âge se résorbe chez les souris âgées greffées avec le microbiote d'une souris jeune. © Rob, Adobe Stock

RétroFutura : le microbiote, entre découvertes et pseudo-science ces 20 dernières années

Le microbiote résorbe l'inflammation liée à l'âge

Dans ce cas, les scientifiques ont d'abord éliminé le microbiote des souris réceptrices avant de leur donner des boulettes fécales qui contiennent le microbiote d'une souris plus jeune ou plus âgée. Ils ont aussi analysé les marqueurs de l'inflammation dans le cerveau, la rétine et l'intestin des souris greffées. Lorsqu'une souris jeune est greffée avec un microbiote issu d'un rongeur plus âgé, elle présente une inflammation caractéristique de l'âge. Inversement, une souris âgée, greffée avec le microbiote d'un animal jeune, voit ces caractéristiques se résorber.

Les implications de ces recherches sont encore floues, mais les scientifiques pensent que les modulations du microbiote pourraient prévenir les problèmes d'inflammation qui apparaissent avec l'âge. Des recherches restent encore à faire pour estimer les bienfaits sur le long terme de ces greffes de microbiote sur la santé des animaux et à terme sur la santé humaine.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles