Transmission, mortalité, vaccin... Les réponses aux questions que pose le nouveau coronavirus 

1 / 2

Oise: le collège de l'enseignant victime du coronavirus fermé au moins jusqu'à mercredi inclus

Quelque 80.000 personnes sont désormais concernées, au niveau mondial, par le nouveau coronavirus. Parmi elles, 38 cas, dont deux morts, ont été recensés en France, selon le dernier bilan annoncé par Olivier Véran ce jeudi soir. À l'heure des craintes face à une épidémie potentiellement très contagieuse, l'épidémiologiste Arnaud Fontanet, de l'Institut Pasteur a répondu aux questions de BFMTV, afin de faire un point sur l'avancée des connaissances scientifiques sur le Covid-19.

  • Le nouveau coronavirus est-il plus mortel que la grippe saisonnière?

"Il y a différentes façons de comptabiliser la mortalité d'un virus", insiste Arnaud Fontanet. D'une part, on calcule "combien de personnes sont infectées", d'autre part, "la proportion de celles-ci qui va décéder". Ce nouveau coronavirus tue "1 personne pour 100 infectées", tandis que la grippe saisonnière tue "1 personne pour 1000". En revanche, la grippe saisonnière est plus contagieuse, c'est-à-dire qu'elle affecte plus de personnes.

"À la fin, le bilan en terme de nombre absolu de morts sera vraisemblablement plus important pour la grippe saisonnière", affirme l'épidémiologiste à notre antenne.

  • Le Covid-19 est-il plus virulent que les précédents coronavirus?

Il apparaît moins mortel que ses deux prédécesseurs. En 2002-2003, le précédent SRAS a fait 774 victimes, soit environ un taux de mortalité proche des 10%. Quant au MERS présent au Moyen-Orient depuis 2012, il...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi