Transmission, gravité... Ce qu'il faut savoir sur le variant "très rare" détecté à Bordeaux

·1 min de lecture

Un cluster d'un variant "très rare" du coronavirus a été identifié à Bordeaux, dans le quartier du Bacalan. Transmission, dangerosité, dispositif mis en place pour lutter contre sa propagation… Europe 1 fait le point, samedi, sur tout ce qu'il faut savoir sur ce nouveau cluster avec Benoît Elleboode, directeur général de l'ARS Nouvelle-Aquitaine.

Au moins 46 personnes ont été récemment testées positives à un variant du coronavirus "très rare" à Bordeaux, selon l'Agence régionale de santé locale, sans compter les résultats de la première journée du dépistage massif lancé vendredi dans le quartier très touché de Bacalan. "On est confronté à un variant anglais qui a eu une mutation", explique Benoît Elleboode, directeur général de l'ARS Nouvelle-Aquitaine, samedi sur Europe 1. "Cette mutation, que l'on retrouve notamment sur le variant indien, pourrait faire que le virus soit beaucoup plus transmissible", poursuit-il. Mais rien n'est encore sûr.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 22 mai

"La cinquantaine de personnes identifiées ne sont pas hospitalisées"

"Je dis 'pourrait' parce que pour l'instant, on n'en a pas encore la démonstration", précise aussitôt Benoît Elleboode. Pour autant, les autorités sanitaires n'ont pas hésité à mettre les moyens pour endiguer au plus vite ce cluster. Vendredi, "100 personnes" se sont fait tester dans le cadre du "dépistage massif" mis en place, souligne le responsable. Cette campagne de dépistage bénéficiera d'un "centre de dépistage éphémère" à partir de la semaine prochaine. "L'Assurance maladie a dépêché 12 personnes pour pouvoir mieux faire le tracing (le traçage des malades, ndlr) et appeler tous les cas contact", ajoute-t-il.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

Le directeur de l'ARS précise qu'il n'existe "e...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles