Transition. Le Royaume-Uni lance sa “révolution industrielle verte”

The Guardian (Londres)
·1 min de lecture

Le gouvernement britannique a présenté mercredi 18 novembre des mesures censées créer des dizaines de milliers d’emplois tout en plaçant le pays sur le chemin de la neutralité carbone à l’horizon 2050. Si la fin de la vente des voitures thermiques en 2030, l’une des annonces phare, est accueillie avec enthousiasme, le montant des investissements ne satisfait pas tout le monde.

Voitures électriques, éolien, isolation des logements : le gouvernement britannique a dévoilé mercredi 18 novembre un plan en 10 points “pour un futur plus vert”. L’objectif, à un an de la COP26 organisée à Glasgow, au Royaume-Uni : donner au pays les moyens d’atteindre la neutralité carbone, un objectif fixé à l’horizon 2050 par Londres.

Cette “révolution industrielle verte”, comme l’appelle le Premier ministre conservateur, Boris Johnson, “devrait permettre de créer et de soutenir quelque 250 000 emplois”, explique The Guardian. Parmi les points clés listés par le quotidien londonien :

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :