Transition énergétique : à quand le coup d’accélérateur ?

Nathalie Mayer, Journaliste
·2 min de lecture

La transition énergétique. C’est une expression très à la mode. Pourtant, l’idée qui se cache derrière ne date pas d’hier. De tout temps, les mix énergétiques ont dû évoluer pour s’adapter aux contraintes du moment. La nouveauté, aujourd’hui, réside peut-être dans la prise en compte de problématiques environnementales fortes.

Car est-il encore besoin de la rappeler, à force d’accumuler des gaz à effet de serre dans son atmosphère, notre Planète se réchauffe. Selon les experts, 2020 devrait figurer dans le top trois des années les plus chaudes jamais enregistrées. Des records de chaleur ont été battus un peu partout et en Arctique notamment. Des feux de forêt sans précédent ont ravagé l’Australie, la Sibérie et les États-Unis. Un nombre record d’ouragans a déferlé sur l’Atlantique. Avec les conséquences économiques et sur les populations que l’on peut imaginer.

À l’occasion d’une récente conférence de presse, António Guterres, le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies l’a rappelé : la lutte contre le réchauffement climatique doit être la priorité numéro un de ce XXIe siècle. Alors, même si en 2020, les émissions de CO2 liées aux usages énergétiques ont baissé — de 8 % selon les chiffres de BloombergNEF —, l’heure n’est plus aux tergiversations. Les experts sont unanimes. Il faut frapper un grand coup.

En France, la transition énergétique en marche

Mais en matière de transition énergétique, il ne faut...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura