"'Transition' ça ne veut pas dire radicalement tout arrêter", se défend le PDG de TotalEnergies