Transferts avortés, changement de poste… Lisandro Lopez se paie violemment l’OL et Aulas

1 / 2

Transferts avortés, changement de poste… Lisandro Lopez se paie violemment l’OL et Aulas

Parti en 2013 pour le Qatar, Lisandro Lopez nourrit visiblement depuis une rancœur tenace envers l’OL. Dans un entretien accordé au média argentin Identidad Racinguista, l’attaquant de 35 ans raconte la fin de son aventure lyonnaise, entre conflits avec la direction concernant son transfert et repositionnement côté gauche mal vécu.

82 buts et des cœurs conquis mais aussi de la rancœur… l’aventure lyonnaise a laissé plus que des regrets à Lisandro Lopez. Parti de l’OL en 2013 pour le Qatar, l’attaquant de 35 ans en a visiblement encore gros sur le cœur. Dans un entretien accordé au média argentin Identidad Racinguista, celui qui évolue désormais au Racing Club en Argentine raconte les raisons qui l’ont poussé à quitter le club.

"Au bout de six mois, j'ai dit que je préférais être sur le banc"

"Après trois ans et presque 80 buts à Lyon, l'entraîneur (Rémi Garde à l’époque ndlr) décide de me mettre ailier gauche, avec Gomis en numéro 9, Lacazette de l’autre côté et Gourcuff ou Grenier en créateur. Je n'étais pas d'accord, assure le buteur. Au bout de six mois, j'ai décidé de rendre le brassard et j'ai dit que je préférais être sur le banc plutôt que de jouer à ce poste."

Des problèmes de schéma de jeu et de poste, mais aussi de transfert. Frustré par une situation sportive qui ne lui convenait plus, Lisandro Lopez a commencé à chercher une porte de sortie. Certaines options, aussi prestigieuses étaient-elles, ont été retoquées par Jean-Michel Aulas.

"Tout était réglé avec Tottenham et le président a fermé la porte"

"A la fin de la saison, j'avais la possibilité d'aller à la Juventus mais le président de Lyon a fermé la porte. Je n’avais pas d’agent donc je discutais moi-même...

Lire la suite sur RMC Sport

Ce contenu peut également vous intéresser :