La Transat Jacques Vabre et le fuseau lorrain

·1 min de lecture

Direction Le Havre ce dimanche avec vous Vanessa vous profitez du départ de la Transat Jacques Vabre aujourd’hui pour nous faire découvrir un Havre sous un autre jour.

Dès qu’on prononce le nom du "Havre" tout le monde fait la soupe à la grimace, pense à une ville grise et triste. Et en général, on la réduit à un port alors que c’est plus que ça : déjà parce que c’est une ville-port. C’est dans ce but là que François 1er l’a créée, y a un peu plus de 500 ans. Il voulait un "nouveau port" aussi bien sur le plan commercial que militaire. Et c’est aussi une des raisons pour lesquels le port, la mer et la ville sont si imbriqués. Et moi je vous invite à être curieux justement. Il faut aller faire une visite guidée dans le port historique mais aussi une excursion en bateau pour découvrir l’architecture du port 2000 : on est dans le gigantisme, et ça faut le voir : les immenses portiques, les porte-conteneurs, les paquebots qui remplacent les transatlantiques, etc...

Et côté ville, ça donne quoi exactement ? 

La porte d’entrée pour comprendre Le Havre, c’est de visiter d’abord l’appartement témoin Perret, de 100 m2. Auguste Perret, c’est le grand architecte de la reconstruction d’après-guerre. A l'époque, 80 % de la ville avait été détruite. Eric Baudet, à la direction de la communication du Havre vous confie, sans mauvais jeux de mots, les clés de cet appartement : 

"Ces appartements ont été conçus de telle manière que la lumière entre par tous les coins car ce sont des appartement...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles