Transat Jacques Vabre : le bonheur des premiers arrivés en attendant le sacre des Ultimes

·1 min de lecture

Leurs nerfs mis à rude épreuve durant quinze jours, Sébastien Rogues et Matthieu Souben ont franchi la ligne d'arrivée de la Transat Jacques Vabre dans la nuit de lundi à mardi à Fort-de-France en Martinique, pour s'imposer dans la catégorie des multicoques de 15 m, avant les super stars de la course, les Ultimes, dont le parcours est plus long.

>> LIRE AUSSI - OL-OM interrompu : huis clos total pour l'Olympique lyonnais, Payet porte plainte

Des marins vidés mais heureux

Rogues et Souben (Primonial), vidés mais heureux. Le tandem, associé pour la seconde fois sur la course en double, a laissé éclater sa joie après avoir été le premier des 75 bateaux encore en course (sur 79 au départ) à couper la ligne dans la baie de Fort-de-France, à 21h54 lundi heure locale (2h54 heure de Paris).

Ils remportent ainsi la course dans la catégorie des Ocean Fifty (multicoques de 15 m), l'une des quatre classes de voiliers engagées sur la course. Les organisateurs ont mis en place trois parcours différents en fonction de la classe du bateau pour permettre une arrivée relativement groupée.

"C'est beaucoup de bonheur, on est heureux des efforts qu'on a fournis pendant quinze jours. C'est génial! C'est des moments rares dans une vie, et ça, ça n'a pas de prix", a lancé un large sourire aux lèvres Rogues, qui répondait aux journalistes depuis son bateau amarré au ponton éclairé par la pleine Lune et en l'absence de public en raison du couvre-feu en vigueur en Martinique.

"Jeu d'échecs"

Les deux...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles