La tranche de chorizo n'était pas une étoile : Etienne Klein s'excuse pour son canular

Eric Fougere/Corbis via Getty Images

Le scientifique et écrivain Etienne Klein avait posté une photo d'une tranche de chorizo sur fond noir, en affirmant qu'il s'agissait d'une image de l'étoile la plus proche du Soleil.

Le scientifique français Etienne Klein a présenté ses excuses sur Twitter pour un canular faisant passer une tranche de chorizo pour un cliché de l'étoile Proxima du Centaure, un geste qui avait pour but "d'inciter à la prudence" à propos des fausses images circulant sur les réseaux sociaux. "Je viens présenter mes excuses à ceux que mon canular, qui n’avait rien d’original, a pu choquer. Il voulait simplement inciter à la prudence vis-à-vis des images qui semblent éloquentes par elles-mêmes", a tweeté mercredi Etienne Klein, physicien et philosophe des sciences.

Dimanche, le scientifique avait posté une photo d'une tranche de chorizo sur fond noir, en affirmant qu'il s'agissait d'une image de l'étoile la plus proche du Soleil, prise avec le tout nouveau télescope spatial James Webb (JWST).

"Photo de Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du Soleil, située à 4,2 années-lumière de nous. Elle a été prise par le JWST. Ce niveau de détails… Un nouveau monde se dévoile jour après jour", commentait Etienne Klein au-dessus de la photo dans un tweet. Sa publication, révélée par le média en ligne HuffPost, a connu un certain succès sur les réseaux sociaux, avec 1.334 retweets, 10.000 mentions "j'aime". Et trompé de nombreuses personnes. "J'ai été surpris par l'ampleur que ça a pris: je pensais que l'image allait être immédiatement détectée comme étant fausse. Et quand j'ai vu qu'un grand journaliste de BFMTV s'extasiait, et qu'il risquait de la répandre, je(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles