Dans des tranchées ou sur un lit d'hôpital, comment Maurice Genevoix a écrit "Ceux de 14"

·1 min de lecture

L'écrivain Maurice Genevoix fait son entrée au Panthéon ce mercredi à 18 heures, jour de la commémoration de l'Armistice de 1918. En 2018, Emmanuel Macron avait fait savoir que l'académicien y ferait son entrée avec l'ouvrage Ceux de 14, qui raconte l'horreur de la guerre qu'il a vécue et rassemble en fait cinq récits : Sous VerdunNuits de guerreAu seuil des guitounesLa boue et Les Eparges. Son petit-fils Julien Larère-Genevoix, invité de Patrick Cohen, est revenu sur les conditions dans lesquelles l'écrivain a rédigé cette œuvre célèbre. 

>> LIRE AUSSI - Comment Emmanuel Macron entend faire du Panthéon un temple de la République

A 24 ans, alors qu'il a intégré l'Ecole normale supérieure (ENS), Maurice Genevoix est en effet subitement plongé dans l'enfer des tranchées. Il est alors incorporé comme sous-lieutenant au 106e régiment d'infanterie et se met très vite à prendre des notes : "L'un des enseignants, le secrétaire général de l'Ecole normale supérieure, Paul Dupuy, avait demandé à tous ses élèves de lui écrire le plus souvent possible pour qu'il soit informé, mais aussi pour pouvoir donner des nouvelles aux uns et aux autres", raconte Julien Larère-Genevoix. C'est donc à partir de ces lettres et d'un carnet de notes quotidiennes que plus tard, l'écrivain va pouvoir écrire Ceux de 14, "avec la confiance également qu'il accordait à sa mémoire", précise son petit-fils.

"Parler pour ceux qui ne sont plus là"

Quand il commence à écrire, Maurice Genevoix est un sur...


Lire la suite sur Europe1