Traitements anti-puces: Certains produits chimiques sont dangereux pour les enfants

ANIMAUX - La capitale de l’Hérault retrouve sa première place au palmarès de « 30 Millions d’amis »…

TOXIQUE - Perméthrine, tétraméthrine et fipronil, des substances hautement toxiques, sont présents dans de nombreux traitements anti-puces...

C’est une révélation qui va vous hérisser les poils. Les traitements anti-puces pour animaux de compagnie contiennent des produits hautement toxiques comme de la perméthrine, de la tétraméthrine ou du fipronil, dévoile Libération ce samedi.

Ces produits sont extrêmement dangereux pour les animaux. Entre 2008 et 2014, environ 2.000 chiens et chats sont morts intoxiqués par ces traitements en Amérique du Nord. Le fipronil, surnommé le « tueur d’abeilles », était au cœur de

la crise des œufs contaminés à l’été 2017.

Un danger pour les enfants

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) révèle aussi que la perméthrine et la tétraméthrine peuvent entraîner une « baisse significative » des performances cognitives des enfants de moins de 6 ans.

Le fipronil est classé cancérigène par l’Agence américaine de protection de l'environnement (EPA). Selon une étude parue dans le 

Journal of Alzheimer’s Disease, cette substance pourrait provoquer des changements dans le cerveau des rats caractéristiques de la maladie d’Alzheimer.

Des produits peu ou pas efficaces

Pour Jean-Marc Bonmatin, chercheur au CNRS et vice-président du Groupe de travail sur les pesticides systémiques, plus l’exposition à ce type de produits se fait tôt, plus les conséquences sur le neuro-développement peuvent être dramatiques. Le cerveau et le système nerveux se développent principalement lors de la grossesse et des premières années de vie de l’enfant.

Le chercheur estime que les autorités doivent « se demander s’il ne serait pas temps de réévaluer l’autorisation du fipronil dans les produits pour animaux domestiques ». Surtout que les puces et autres tiques semblent avoir développé une résistance au fipronil. Ainsi, les personnes en possession de produits contenant les substances évoquées sont invitée (...) Lire la suite sur 20minutes
Perturbateurs endocriniens: Manger au restaurant augmenterait de 35% l'exposition aux phtalates
Tour de lit respirant, matelas ergonomique, oreiller anti-tête plate: Tous ces produits pour bébé sont-ils sûrs?
Pesticides: Des substances chimiques retrouvées dans des produits bio testés par «60 Millions de consommateurs»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages