Les traitements anti-Covid-19 vont-ils créer des virus mutants ?

·1 min de lecture

Ces dernières semaines, Pfizer et Merck ont tous deux annoncé le succès de leurs essais de pilules anti-Covid. Le molnupiravir de Merck a ainsi été approuvé le 5 novembre par le Royaume-Uni, après des études ayant montré une réduction de 50 % du risque d’hospitalisation et de décès. Le paxlovid, la pilule de Pfizer, serait elle efficace à 89 % pour prévenir le risque d’hospitalisation et de décès. Le molnupiravir agit contre le virus en créant de multiples erreurs dans son ADN, ce qui est censé aboutir à un virus non fonctionnel. Mais pour William Haseltin, un virologue de l’université de Harvard connu notamment pour ses recherches sur le virus du Sida, ce médicament pourrait induire des mutations dangereuses et ainsi faire le lit de nouveaux variants plus résistants. « Le molnupiravir a le potentiel mutagène pour altérer les fonctions du virus, mais pas pour l’empêcher de se répliquer et donner naissance à un futur variant dominant », met en garde le spécialiste, qui affirme pourtant être un fervent supporter des antiviraux.

Le virus survit et continue à se développer malgré le nombre important de mutations qu’il subit

Le chercheur cite une série d’expériences montrant que les coronavirus comme le MERS-CoV peuvent développer une résistance contre le molnupiravir, un peu sur le principe des bactéries antibiorésistantes. Lors de l’expérience, plus de 41 mutations du virus ont ainsi été détectées après le traitement à différents endroits du génome. Encore plus inquiétant : plus on augmente la quantité de molnupiravir, plus cela génère de mutations, en particulier sur la protéine de pointe, celle ciblée par les vaccins. « Cela montre que le virus survit et continue à se développer malgré le nombre important de mutations qu’il subit », alerte William Haseltin. Le virus se réplique certes un peu moins vite, mais si l’on administre du molnupiravir à grande échelle, ce léger désavantage disparaîtra et nous aurons un environnement parfaitement favorable à l’émergence d’un...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles