"On est traités comme des cobayes" : en Suisse, la fronde contre la 5G prend de l'ampleur

franceinfo

"Je me suis réveillé avec des douleurs à la tête et à la poitrine au niveau du cœur, explique Elidan Arzoni, j'avais l'impression que j'allais faire un infarctus". Ce Suisse fait partie des citoyens helvètes qui contestent le déploiement de la 5G. Il raconte souffrir de plusieurs symptômes, maux de tête et sifflements dans les oreilles, depuis le lancement de la 5G au printemps dernier. Et pourtant, il ne se considère pas comme atteint d'électrosensibilité.

La menace d'un référendum d'initiative populaire

Après la Corée du Sud, la Suisse est l'un des premiers pays à s'être lancé dans cette technologie mobile. Début juillet, 334 stations émettrices pour la 5G étaient ainsi en service, selon les autorités fédérales. Mais les citoyens sont de plus en plus nombreux à s'y opposer, menaçant de lancer un référendum pour empêcher son déploiement. Une manifestation doit se dérouler samedi 21 septembre, devant le siège du gouvernement à Berne.

Les habitants dénoncent un passage en force des opérateurs téléphoniques, avant même de savoir s'il y a des risques pour la population. "On est traités comme des cobayes, et chaque politicien se renvoie la balle en disant que tout est légal", poursuit Elidan Arzoni.

Plusieurs projets de construction mis en pause

Des élus de tous bords politiques s'opposent également à ce déploiement. Plusieurs cantons, comme celui de Genève, Vaud, Friboug ou (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi