"Il m'a traité de singe mais c'est lui qui est en cage" : la réaction de Prince Gouano, victime de racisme pendant le match Dijon-Amiens

franceinfo
"J'ai fait pratiquement tous les pays en Europe et je n'ai jamais connu ça", affirme le défenseur et capitaine d'Amiens Prince Gouano, après les insultes racistes de la part d'un supporter, lors de la 32e journée de Ligue 1 vendredi.

"J'ai fait pratiquement tous les pays en Europe et je n'ai jamais connu ça", affirme le défenseur et capitaine d'Amiens Prince Gouano, après les insultes racistes de la part d'un supporter, lors de la 32e journée de Ligue 1 vendredi. "Il y avait un corner contre nous donc c'est moi qui ait sorti le ballon. À ce moment-là, je me suis retourné pour encourager mes coéquipiers à ne pas baisser les bras", a raconté le capitaine amiénois au micro de France Bleu Picardie à la sortie du match contre Dijon, vendredi 13 avril, où il a été victime d'insultes racistes de la part d'un supporter dijonnais. Des insultes condamnées par Roxana Maracineanu, la ministre des Sports. "Ensuite, j'ai entendu des bruits, des bruits de singes", poursuit-il. "Je me suis retourné pour voir d'où provenaient ces bruits-là et j'ai pu localiser la personne. En quelque sorte je lui ai donné une seconde chance en lui disant : qu'est-ce que tu fais ? C'est bien à moi que tu fais ça ? Et oui, il a confirmé, il a refait ces bruits. Et à partir de là, c'est inadmissible. J'ai dit : 'je ne peux plus jouer, faut que ça cesse".

Honnêtement, sur le coup, j'étais choqué. On est en France, cela est impossible !

Prince Gouano

"Dans ma tête, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi