Traité New Start: la Russie suspend les inspections américaines sur ses sites militaires

La Russie a annoncé ce lundi 8 août qu’elle suspendait les inspections américaines prévues sur ses sites militaires nucléaires. Des inspections pourtant prévues dans le cadre du traité New Start, le dernier accord clé du désarmement nucléaire entre les grandes puissances. Une annonce faite alors que les relations entre Américains et Russes continuent de se dégrader pour cause de conflit en Ukraine.

Sont concernées par cette suspension, décidée unilatéralement par la Russie, ses bases de lancement de missiles ainsi que ses bases aériennes et navales où sont déployés des missiles nucléaires. Moscou affirme avoir pris cette décision parce qu’elle avait de plus en plus de mal à mener ses propres inspections sur le sol américain.

Elle cite une recrudescence de l’épidémie de Covid aux États-Unis, et affirme que, suite aux sanctions occidentales liées à la guerre en Ukraine, ses inspecteurs ont du mal à obtenir des visas, et ses avions font face à la fermeture de plusieurs espaces aériens.

Moscou parle d’une suspension « temporaire », et dit toujours beaucoup apprécier le rôle unique du traité New Start, le dernier traité de réductions des armes nucléaires restant entre les États-Unis et la Russie, qui limite à 1 500 le nombre d’ogives déployées par chacun des deux pays.


Lire la suite sur RFI