Trainspotting : Saviez-vous que l'auteur du roman apparaissait dans les deux films ?

Raphaëlle Raux-Moreau

Si vous êtes fans de Trainspotting, vous vous rappelez certainement de lui... Souvenez-vous, au tout début du film, lorsque Mark Renton (Ewan McGregor) tente de décrocher de l'héroïne, il contacte en dernier recours un petit dealer nommé Mikey Forrester afin que celui-ci lui donne un petit quelque chose pour tenir la route. Ce dernier lui refile des suppositoires à l'opium qui vont faire atterrir Mark dans les pires toilettes d'Ecosse...

Derrière Mikey Forrester se cachait en réalité quelqu'un de très important : Irvine Welsh, l'auteur même du recueil de nouvelles qui a inspiré le film Trainspotting. Publié en 1993, trois ans avant l'adaptation au cinéma de Danny Boyle, "Trainspotting" suivait les péripéties de plusieurs habitants de Leith, à Edimbourg, à la fin des années 80.

20 auteurs qui sont apparus dans l'adaptation de leur roman !

Un auteur qui apparait dans l'adaptation de son oeuvre au cinéma, c'est finalement plutôt courant. Peter Benchley est apparu dans Les dents de la mer, Stephenie Meyer dans Twilight et William Peter Blatty est venu visiter l'adaptation de L'exorciste. Mais, ils sont rares à avoir réitérer l'expérience plus d'une fois... Et surtout à 20 ans d'intervalle !

Et en même temps, T2, la suite de Trainspotting en salles cette semaine, s'inspire de Porno (le roman d'Irvine Welsh sorti en 2002) qui se déroulait, lui, 10 ans après. A l'occasion de ces retrouvailles cultes, Danny Boyle ne pouvait pas manquer d'offrir un caméo tout particulier à Welsh. Dans T2, les fans ont en effet le plaisir de retrouver l'espace d'une scène le fameux Mikey Forrester. Le clin d'oeil est d'ailleurs plutôt savoureux puisque Mikey est devenu une sorte de ponte, un vrai mafieux bien habillé et beaucoup plus effrayant qu'à l'époque où il délivrait des "smarties" à ses ouailles.


L'ascension de Mikey Forrester

On découvre cette amusante transformation par l'intermédiaire de Begbie (Robert Carlyle) qui, lui n'ayant pas beaucoup changé, va le trouver dans son énorme hangar rempli d'objets volés pour lui annoncer qu'il est de retour dans la course à la délinquance et que, cette fois, il est accompagné de son fils. Enfin, c'est ce qu'il croit...

Avec Trainspotting 2, en salles cette semaine, la question se posait effectivement de savoir quels personnages les spectateurs allaient retrouver. Outre les iconiques Renton, Sick Boy, Begbie et Spud, le public retrouve Diane ou encore Gayle dans le second film. En revanche pas de trace de Swanney, le dealer "officiel" de la bande interprété en 1996 par l'acteur Peter Mullan. Lorsque nous l'avions rencontré il y a plus d'un an, il nous expliquait qu'il n'avait pas été contacté mais que son personnage ne devait pas avoir survécu aux 20 dernières années :

"On ne m’a pas parlé de la suite, mais je présume que mon personnage est mort. C’est même sûr, qu’il est mort. Il n’y a pas moyen ! Ça a été coupé du film, mais à l’origine, Swanney perdait ses jambes et devenait un sans-abri, un mendiant dans la rue. Trainspotting, c’était il y a presque vingt ans. S’il n’a jamais arrêté de se drogué, il n’a pas pu vivre vingt ans de plus."

Depuis la sortie de Porno, Irvine Welsh a retrouvé le monde de Trainspotting à travers le prequel Skagboys (2012) et The Blade Artist (2015), qui relate la vie de Begbie.

Les acteurs rejouent Trainspotting 20 ans après !

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages