"Je traine un peu la patte" : blessé, Nikos donne de ses nouvelles lors de la demi-finale de la Star Academy

La semaine qui vient de s'écouler fut plutôt particulière pour Nikos Aliagas. Aux commandes d'un nouveau prime de la Star Academy samedi 12 novembre 2022, l'animateur fut victime d'une blessure, consécutive à une chute. Si les téléspectateurs n'ont rien pu voir à l'écran, le présentateur n'en n'a pas moins ressenti la douleur. Malheureusement pour lui, ce petit accident a entraîné certaines conséquences. Après avoir consulté un médecin, Nikos Aliagas fut contraint de renoncer à la présentation de la nouvelle édition des NRJ Music Awards. En effet, il lui a été déconseillé de se rendre à Cannes, où l'émission était diffusée en direct du Palais des Festivals.

Aux commandes des NRJ Music Awards depuis 2009, Nikos Aliagas a donc dû céder à sa place à Camille Combal, qui a présenté la cérémonie vendredi 18 novembre 2022 en direct sur TF1. De son côté, l'animateur de la Star Academy a pu se rendre sur le plateau de la demi-finale du télé-crochet, et ainsi en assurer l'animation le lendemain. Au cours du prime, Nikos Aliagas a donné des nouvelles de son état de santé. "On voudrait surtout avoir des nouvelles de vous, Nikos, parce que la semaine dernière vous avez fait une petite chute sur le plateau et j'espère que vous allez mieux", a lancé le directeur de la Star Academy, Michael Goldman. "C'est vrai, j'ai fait une petit chute, des petits bobos, je traîne un peu la patte. Mais bon, on peut tomber. Il y a plein de gens qui tombent, mais (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Mathias n'est pas comme ça" : la mère de Paul Pogba sort du silence et prend la défense de son autre fils
"Je ne veux pas parler de ça" : le fils de Jean Gabin très ému en évoquant un souvenir douloureux de son père
"Le marabout a mal travaillé" : la mère de Paul Pogba ironise sur l'affaire dans laquelle est empêtré son fils
Pete Davidson : sa triste confidence à propos de son ex Kim Kardashian
"Vous allez perdre votre mari !" : ce conseil très étonnant de Michel Drucker à Léa Salamé