Train : une nouvelle ligne Paris-Bruxelles moins chère

Thalys devrait bientôt avoir de la concurrence, alors que la compagnie ferroviaire règne pour l’instant seule sur les rails entre Paris et Bruxelles. La SNCF et son homologue belge, la SNCB, planchent activement sur le développement d’un service Ouigo Train classique entre les deux capitales, indique Le Parisien ce lundi 11 septembre. Alors que les deux opérateurs envisageaient son lancement d’ici à la fin 2024, c’est finalement avant les Jeux olympiques parisiens, qui débutent le 26 juillet prochain, qu’ils aimeraient que l’opération soit mise en place. Car l’événement sportif promet de rapporter gros.

“Nous sommes convaincus qu’il y a un marché où nous pouvons concurrencer la voiture”, confie à nos confrères un administrateur de la SNCF. Après vérification auprès de SNCF Réseau, les deux compagnies ont eu la confirmation de la faisabilité du projet. Dans un premier temps, il s'établira à deux allers-retours par jour pendant la compétition, qui s’étale jusqu’au 11 août 2024, puis il devrait monter à cinq rotations quotidiennes en décembre.

En pratique, la SCNB fournira le matériel, c’est-à-dire des trains capables de circuler en France et en Belgique, et la SNCF se chargera d’apporter son empreinte rose et bleu, bien connue du grand public, signe notamment de petits prix par rapport aux lignes à grande vitesse. Les Ouigo sont effectivement plus lents, mais garantissent des tarifs abordables. Un pari sur lequel les deux opérateurs misent pour la jonction entre leurs deux pays. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite