Un train de marchandises attaqué en plein jour dans le Puy-de-Dôme

Une attaque hors norme, en plein jour. Mardi, à proximité de la gare de Riom, près de Clermont-Ferrand, un train de fret a été attaqué par un groupe d'individus. Les malfaiteurs ont forcé le train à s'arrêter pour ensuite voler les marchandises contenues dans les wagons, peu après 11 heures. Une information révélée par La Montagne, puis confirmée par la police. Et le mode opératoire a surpris les forces de l'ordre : comme dans un film d'action, les voleurs sont montés sur le toit du train, roulant à vitesse réduite.

>> LIRE AUSSI - "Au voleur!" : Les As du cambriolage

Une fois sur le train, l'équipe a actionné le système d'arrêt depuis l'extérieur pour l'immobiliser. Ils ont ensuite brisé les cadenas pour ouvrir les wagons. Un mode opératoire qui laisse sous-entendre que les voleurs étaient bien renseignés sur le fonctionnement du train de marchandises, en provenance de la région lyonnaise.

Un préjudice faible

Les témoignages sont encore rares : les enquêteurs ne savent pas combien de personne ont participé à ce braquage et le conducteur du train n'a pas encore été entendu. Si le mode opératoire est spectaculaire, le préjudice n'est en revanche pas élevé. Les trains transportaient des cartons à destination d'une enseigne clermontoise : du petit mobilier, des accessoires de décoration, quelques plantes.

La Brigade de Sécurité Urbaine de Riom enquête actuellement sur ce vol étonnant, qui a perturbé quelque peu le trafic ferroviaire. Il s'agit maintenant d'identifier ces i...


Lire la suite sur Europe1