Un train de marchandises attaqué en plein jour dans le Puy-de-Dôme

·1 min de lecture

Une attaque hors norme, en plein jour. Mardi, à proximité de la gare de Riom, près de Clermont-Ferrand, un train de fret a été attaqué par un groupe d'individus. Les malfaiteurs ont forcé le train à s'arrêter pour ensuite voler les marchandises contenues dans les wagons, peu après 11 heures. Une information révélée par La Montagne, puis confirmée par la police. Et le mode opératoire a surpris les forces de l'ordre : comme dans un film d'action, les voleurs sont montés sur le toit du train, roulant à vitesse réduite.

>> LIRE AUSSI - "Au voleur!" : Les As du cambriolage

Une fois sur le train, l'équipe a actionné le système d'arrêt depuis l'extérieur pour l'immobiliser. Ils ont ensuite brisé les cadenas pour ouvrir les wagons. Un mode opératoire qui laisse sous-entendre que les voleurs étaient bien renseignés sur le fonctionnement du train de marchandises, en provenance de la région lyonnaise.

Un préjudice faible 

Les témoignages sont encore rares : les enquêteurs ne savent pas combien de personne ont participé à ce braquage et le conducteur du train n'a pas encore été entendu. Si le mode opératoire est spectaculaire, le préjudice n'est en revanche pas élevé. Les trains transportaient des cartons à destination d'une enseigne clermontoise : du petit mobilier, des accessoires de décoration, quelques plantes.

La Brigade de Sécurité Urbaine de Riom enquête actuellement sur ce vol étonnant, qui a perturbé quelque peu le trafic ferroviaire. Il s'agit maintenant d'identifier ces i...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles