Train : la compagnie Eurostar prévoit de nouvelles destinations en France d'ici à cinq ans

© JASPER JACOBS / Belga / AFP

Les Britanniques sont les premiers touristes en termes de volume à venir chaque année en France. Pour renforcer l'attractivité de l'Hexagone, Jacques Gounon, le président de Getlink qui est opérateur du tunnel sous la Manche, a expliqué dans l'émission La France bouge que la compagnie Eurostar, filiale de la SNCF, veut développer de nouvelles destinations. "On travaille pour un Londres-Bordeaux", souligne-t-il d'abord, avant d'évoquer une destination sur le bord de la Méditerranée.

Une échéance de cinq ans, espère le président de Getlink

"Il y a un marché à terme, plus on parlera de décarbonation et d'arrêt des jets privés, qui est Londres-Côte d'Azur parce que cela reste un pôle d'attractivité pour les Britanniques", affirme le président de Getlink sur Europe 1. Ces nouvelles destinations s'ajouteront à celles qui existent déjà en Europe, à l'image des liaisons Londres-Bruxelles et Londres-Amsterdam.

>> Retrouvez toutes les émissions de La France bouge de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

La temporalité reste cependant une inconnue. "Dans le domaine du ferroviaire et des relations diplomatiques franco-britanniques, la moindre avancée, c'est un peu de technique, beaucoup de convictions, et des mois, des mois...", évoque Jacques Gounon, espérant "une échéance de cinq ans" pour l'ouverture de ces lignes.

L'arrêt des liaisons vers Disneyland Paris pour l'été 2023

Fin août, la compagnie Eurostar avait toutefois annoncé arrêter ses liaisons Londre...

Lire la suite sur Europe1