Le train des châtaignes et la patate douce

·1 min de lecture

On part en balade à Nice et dans son arrière pays ce matin, Vanessa…

Oui, pour une expérience totalement insolite et authentique : le train des châtaignes. Il part de Puget-Theniers pour monter jusqu’au Fugeret. Alors pourquoi le train des châtaignes ? Parce que c'est au Fugeret que se trouve la plus haute châtaigneraie de France. Et comme on est pleine saison de la châtaigne, Marion vous n’allez pas me contredire, et bien on va la célébrer dans ce village avec des animations et un gros marché de producteurs locaux.

Mais ce petit train des châtaignes il existe qu’une fois dans l’année alors, c’est un train spécial ?

C’est en fait le train des pignes à vapeur qui prend ce nom là uniquement pour la journée de la châtaigne. Et d’ailleurs c’est le dernier week-end où ce petit train à vapeur va fonctionner avant l’hiver. C’est un voyage dans le temps que vous allez faire. Vous roulez à 30 kilomètres/heure maximum, dans la fumée de charbon, le bruit de la locomotive, vous êtes assis sur des banquettes en bois dans de vieux wagons, dont même l’un est classé puisqu’il a participé à la bataille de Verdun en 14-18.

Mais comment fait-on pour arriver à Puget-Theniers ?

Pour y arriver, on part de Nice dans un premier train : le train des Pignes qui lui n’est pas vapeur. On le prend depuis la gare des chemin de fer de Provence qui est à côté de l’ancienne Gare du Sud. Ce train va même jusqu'à Digne-les-Bains, si vous êtes un jour tenté de prolonger l'itinéraire.

C’est un superbe voyage entre ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles