Trahisons et passions dans l’Angleterre du 15e siècle : les séries "The White Queen" et "The White Princess" arrivent sur OCS

franceinfo Culture
·2 min de lecture

Produite par la BBC, The White Queen (2013) et sa suite, The White Princess (2017) créée par la chaîne américaine Starz, n’ont pas eu le retentissement international de Downton Abbey (2010-2015) ou des Tudors (2007-2010). Pourtant, ces deux mini-séries, disponibles sur OCS depuis le 2 juillet, sont des drames historiques crédibles et passionnants qui explorent la guerre civile anglaise des Deux-Roses entre 1450 et 1485. Politique, passion et complots sanglants, le tout en costumes d'époque : les fans du genre y trouveront leur compte.

Une époque qui a inspiré Game of Thrones

L’auteur George R.R. Martin affirme régulièrement avoir puisé dans ce conflit anglais pour la saga Game of Thrones. Ici, ce ne sont pas les Stark ou les Lannister, grandes maisons de la série fantastique, qui s’affrontent mais les York, dont l’emblème est une rose blanche, et les Lancastre qui arborent une rose rouge. En 1464, l’Angleterre est divisée entre ces camps alors qu’Edouard IV, des York, tente de garder son trône.

The White Queen débute quand le jeune Edouard IV (Max Irons) rencontre Elizabeth Woodville (Rebecca Ferguson), veuve d’un Lancastre. Les deux amoureux de maisons rivales vont se marier en secret, ce qui est loin de faire l'unanimité chez les nobles. Pendant ce temps, Margaret Beaufort (Amanda Hale) est convaincue que son (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi