Le trafic SNCF perturbé à cause d’un incendie dans les Landes

À cause d’un incendie survenu dans les Landes, des milliers de voyageurs SNCF se retrouvent bloqués au sud de Bordeaux, incapables de poursuivre leur trajet à cause des flammes (photo d’illustration prise le 18 juilllet à proximité de Landiras, en Gironde).
Jérôme Gilles / NurPhoto / Getty Images À cause d’un incendie survenu dans les Landes, des milliers de voyageurs SNCF se retrouvent bloqués au sud de Bordeaux, incapables de poursuivre leur trajet à cause des flammes (photo d’illustration prise le 18 juilllet à proximité de Landiras, en Gironde).

Jérôme Gilles / NurPhoto / Getty Images

À cause d’un incendie survenu dans les Landes, des milliers de voyageurs SNCF se retrouvent bloqués au sud de Bordeaux, incapables de poursuivre leur trajet à cause des flammes (photo d’illustration prise le 18 juilllet à proximité de Landiras, en Gironde).

INCENDIES - Des milliers de voyageurs bloqués et des trains obligés de rebrousser chemin. Ce mardi 2 août, dans un contexte de vague de chaleur, un incendie s’est déclaré vers 15 heures dans les Landes, dans les environs de Dax, provoquant une interruption de la circulation des TER et des TGV au sud de Bordeaux, en direction de Pau, Hendaye et Mont-de-Marsan notamment.

« Tous les trains sont interrompus depuis 15h00 sur les lignes Bordeaux-Hendaye et Bordeaux-Dax-Tarbes », après un incendie aux abords des voies à Laluque, dans le sud des Landes, selon un porte-parole de la SNCF.

D’après nos confrères de l’antenne locale de France Bleu, plus de 2000 passagers se retrouvent notamment en gare de Dax, incapables d’emprunter leur trajet alors que deux TGV et un TER sont immobilisés.

Aucune idée du délai de reprise du trafic

Et plusieurs trains qui s’étaient déjà élancés depuis le sud de la zone vont être contraints de repartir en arrière pour éviter les flammes. À noter toutefois qu’aucun train n’est arrêté en pleine voie, et que tous ceux qui étaient partis ont pu s’immobiliser à quai dans une gare.

En fin d’après-midi ce mardi, la SNCF n’était pas en mesure de donner une estimation sur l’heure de reprise du trafic et invitait les voyageurs à reporter leurs voyages sur cette ligne.

Dans le point de situation livré à 17h30 par la préfecture, on apprend que le feu a détruit 30 hectares de pins. Il mobilise pour l’heure deux Canadair, un avion Dash, près de 170 sapeurs-pompiers et une cinquantaine de véhicules d’intervention ainsi qu’une dizaine de gendarmes.

Des maisons évacuées

Toujours selon France Bleu, cinq maisons ont été évacuées à titre préventif sur la commune de Laluque, où s’est donc déclaré l’incendie, probablement à cause de l’incendie d’un engin agricole. La commune voisine de Rion-les-Landes a proposé un hébergement temporaire aux habitants concernés.

Par ailleurs, la préfecture des Landes annoncé le passage du département en vigilance rouge (niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendie à partir de minuit.

Un autre incendie ayant débuté aux environs de Mano avait été fixé dans la matinée après avoir parcouru depuis dimanche 300 hectares dans la forêt de pins à l’extrême nord du département, à la frontière avec la Gironde, placée elle aussi en vigilance rouge pour le risque d’incendies.

À voir également sur le HuffPost: Pourquoi l’origine des départs de feu doit devenir le centre du débat

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles