Trafic de migrants : qui est «Scorpion», un des passeurs les plus recherchés d’Europe ?

© STEPHANE DUPRAT / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

À la recherche de… "Scorpion" ! La NCA, l’agence nationale contre le crime en Angleterre vient de lancer un appel à témoin  pour tenter de localiser Barzan Kamal Majeed, un Irakien de 36 ans, soupçonné d’être à la tête d’un vaste réseau de passeurs. Il est dans le viseur des enquêteurs européens, dont ceux des Français, depuis plusieurs années maintenant. Les policiers lui ont attribué le surnom de "Scorpion" car ils ont découvert dans les téléphones des migrants que son numéro de téléphone était référencé sous ce pseudonyme.

Cette enquête conjointe vise une centaine de passages de clandestins entre juillet 2018 et novembre 2019, à bord de bateaux de fortune, de camions et de conteneurs maritimes.

>> LIRE AUSSI - Ocean Viking : "Je veux déclarer la guerre aux passeurs", assure Bruno Retailleau

10 ans de prison et près d’un million d’euros d’amende

Au total, 31 traversées recensées sur cette période sont imputées au réseau de "Scorpion" qui a été expulsé en 2015 du Royaume-Uni vers le Kurdistan irakien. Depuis, les polices européennes ont perdu sa trace. Il a été condamné en son absence le mois dernier par la cour de Bruges en Belgique à 10 ans de prison et à une amende de 968.000 euros. Parmi ses complices, 17 d’entre eux ont été reconnus coupables et incarcérés.

Dans un communiqué de presse, Martin Clarke, le chef de la NCA en appelle à "quiconque, où qu’il soit, disposant d’informations sur l’endroit où Barzan Kamal Majeed pourrait se trouver, de nous contacter ou d...


Lire la suite sur Europe1