Un trafic de farine démantelé dans le Tarn

·1 min de lecture

Les gendarmes du Tarn ont découvert un trafic de poudre blanche d'un nouveau genre. Il n'est nullement question de drogue (cocaïne, héroïne, etc.) dans cette affaire, mais bien d'un trafic… de farine. La Dépêche qui révèle le pot aux roses rapporte les mésaventures d'un meunier installé aux alentours de Castres (Tarn). L'homme avait porté plainte au mois de janvier dernier, alors que de nombreux sacs de 25 kg de farine disparaissaient régulièrement de ses stocks.

C'est la brigade de Lautrec qui s'est saisie de l'affaire et a entrepris une surveillance pendant plusieurs semaines, y compris une filature nocturne, afin de démasquer les voleurs. Ils ont finalement interpellé en flagrant délit un quinquagénaire qui volait tout simplement les sacs pour les revendre ensuite à un boulanger. Les enquêteurs sont tombés des nues en découvrant l'ampleur du trafic puisque, placés en garde à vue, les deux hommes ont reconnu les faits et indiqué que le petit stratagème durait depuis 2019.

>> A lire aussi - Le gérant des boulangeries avait détourné 1,9 million d’euros !

Ainsi, en deux ans, ils avaient dérobé au meunier plus de 14 tonnes de marchandise pour un butin total estimé à 14.000 euros. Les gendarmes ont également retrouvé au domicile des deux hommes plusieurs autres sacs de farine d'une valeur de 4.500 euros, ainsi que quatre armes, détaille nos confrères de La Dépêche. Les protagonistes seront jugés le 21 juin prochain devant le tribunal judiciaire de Castres. La femme du boulanger, au (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Près d'Arles, la plus grosse saisie de cannabis en France depuis trois ans
Une sénatrice surprise à la sortie d’un déjeuner à l’hôtel Meurice
Covid-19 : les mesures de freinage produisent leurs premiers effets
Face à une dette colossale, l’Italie fait le pari d’une croissance “très forte”
Des hackers d’Indonésie arrêtés pour avoir détourné un montant colossal d'un programme d'aide aux Américains