Trafic de drogues : en 2022, 156,7 tonnes de substances illicites ont été saisies

© Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Lors d'une conférence de presse donnée mercredi aux côtés des ministres de la Justice Éric Dupond-Moretti et des Comptes publics Gabriel Attal, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a dévoilé les chiffres 2022 de la lutte anti-drogue. « Cette lutte est plus que jamais la mère de toutes les batailles », a indiqué en ouverture de ses propos le locataire de la place Beauvau. Au cours de l'année passée, 156,7 tonnes de drogues ont été interceptées par les douaniers, policiers et gendarmes français. Au total, les autorités ont mis la main sur 128,6 tonnes de cannabis (+ 15 % par rapport à l'année précédente), dont 87,6 tonnes de résine et 41 tonnes d'herbe, ou encore 27,7 tonnes de cocaïne (+ 5 % par rapport à 2021), un chiffre qui a été multiplié par cinq en dix ans. En outre, 1,4 tonne d'héroïne (+8 %) et 273 kg d'amphétamines et de méthamphétamines (+21 %), ont été saisis.

Le ministre de l'Intérieur a spécifié que 55 % de la cocaïne interceptée, produite en Amérique latine, provenait des Antilles et de Guyane, zone de transit avant d'arriver en métropole. Gabriel Attal, qui a assuré que le gouvernement ne ferait preuve « ni d'angélisme ni de lâcheté » dans la lutte contre le trafic de drogue, a mis en alerte les forces de l'ordre tricolores : « Il faut éviter que ce tsunami blanc atteigne nos côtes. » Selon le même rapport, 80 % des drogues saisies dans l'Hexagone sont arrivées par voie maritime, via le port du Havre (Seine-Maritime).

À lire aussi Gérald Darmanin...


Lire la suite sur LeJDD