Trafic de drogue: 11 personnes mises en examen à Rennes

Cinq policiers ont récemment été mis en examen pour
Cinq policiers ont récemment été mis en examen pour

Onze personnes ont été mises en examen vendredi à Rennes pour trafic de stupéfiants après la saisie de 138 kilos de cocaïne mardi en Loire-Atlantique, a annoncé le parquet de Rennes dans un communiqué.

L'enquête a débuté en mai 2021 à Rezé, dans la banlieue de Nantes, les gendarmes soupçonnant l'existence d'un trafic de stupéfiants, qui s'est révélé d'ampleur nationale.

Une information judiciaire a été ouverte en octobre 2021 par la Jirs (Juridiction interrégionale spécialisée) de Rennes pour trafic de stupéfiants, importation en bande organisée, participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre un crime et blanchiment.

15 interpellations partout en France

Après des mois d'enquête, une opération mobilisant plus de 200 gendarmes, policiers et douaniers a été organisée mardi en Loire-Atlantique, dans les Hauts-de-France et en Ile-de-France, donnant lieu à 15 interpellations.

"Les produits stupéfiants, cocaïne et résine de cannabis, achetés en quantité importante, étaient entreposés à proximité de Nantes dans divers endroits : notamment des garages et des véhicules remisés dans des boxes", précise le communiqué du parquet.

Les enquêteurs ont mis au jour un "système de blanchiment diversifié" avec des investissements dans des commerces, des achats et reventes de véhicules de valeur, de meubles, montres de luxe, voyages.

Du cannabis, de la cocaïne, des montres de luxe...

Parmi les personnes interpellées, nées entre 1961 et 1993, onze ont été mises en examen et cinq ont été placées en détention provisoire.

L'opération en Loire-Atlantique a permis de saisir 791 kilos de résine de cannabis, 138 kilos de cocaïne, des montres de luxe et des véhicules haut de gamme ainsi que plus de 250.000 euros en numéraire et sur des comptes bancaires, et une arme de poing.

Les mis en cause encourent 10 ans de prison, le double en cas de récidive. Cette opération intervient cinq jours après la saisie d'une cargaison de 364 kilos de cocaïne par les douanes dans des conteneurs au port de Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique).

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles